Deuil: nous avons perdu un membre de l'equipage, Zahna


Zahna, notre douce gardienne, nous a quitte a 6 ans 6 mois et 20 jours. Elle est partie très rapidement, en moins d’une semaine, perte d’appétit, perte de forme et en 3 jours, ça se précipite, elle ne se lève plus, puis ne se réveille plus. Elle est morte à Douala, sur le parking de la clinique vétérinaire.

Partis à 4 pour ce grand voyage à travers l’Afrique, la mort de Zahna est comme une grande gifle. On a perdu un membre de l’équipage (25% de l’effectif, ça fait pas mal) ! C’est dur de repartir à 3, on a perdu notre gardienne, celle qui veillait sur nous…

Le voyage avec elle a été extra et elle nous manque plus que de raison. Comment expliquer nos larmes aux Camerounais pour qui le chien n’est qu’un bien marchand ?
Nos chien sont vus par les africains comme des loups voir même des lions car, s’ils ont des chiens, le gabarit est beaucoup plus petit (10 à 20kg), alors zahna avec sa corpulence faisait sensation. Beaucoup nous ont proposé de l’acheter, j’ai fixé le prix à 1 000 000 de dollars soit 650 000 000 de F CFA !

En France c’était pour sa beauté, son calme et son obéissance que tout le monde l’aimait. Et, ici comme ailleurs, malgré sa carrure, chacun lui faisait rapidement confiance lorsqu’il la rencontrait.

Avec elle, pas besoin de laisse, de collier ou de muselière. J’ai pu l’emmener de partout dans les bars, dans les maisons où résident des chats (ou autres petites bêtes), dans quasi tous mes voyages, en train, en stop (ok, elle était petite à l’époque, après ça marchait quand même moins bien…)… Sur deux continents, de la mer au désert en passant par la neige, elle me suivait partout… Quelle vie de chien !

Elle était passionnée, comme tout bon chien qui se respecte, par les balles, les bouts de bois, les taupes à chasser (de loin, son passe-temps préféré) et, évidemment, son maître… D’autres de ses occupations favorites, étaient plus originales mais tout aussi prenante pour Zahna ; Télé-animaux par exemple : poules, chats, hamsters ou cochon, n’importe lequel faisait l’affaire, elle restait des heures à les regarder comme un bon film (… ou peut-être comme un bon repas ??) ; La pêche même si toutes ses tentatives ont été, il faut l’avouer, infructueuses, elle ne se lassait pas !

Bref depuis plus de 6 ans, Zahna m’a accompagné dans les meilleurs moments comme les plus durs jusqu’ à aujourd’hui. On se connaissait plus que bien, j’ai perdu ma compagne de route. Tu vas me manquer, tu vas nous manquer, tu nous manque déjà…

Un petit diaporama en sa mémoire, de la première à la dernière photo d’elle. C’est peu de chose mais tout ce qui nous reste pour le souvenir de cette chienne si belle, si douce… Une bonne fainéante et aussi une bonne pâte :

Cameroun - WWOOF autour de Bamenda


Enfin, une nouvelle étape de notre voyage, les fermes du WWOOFing... Tout se présente bien différemment de ce que nous avions prévu!
Un petit document pour tout vous expliquer comme d'habitude (cliquez ici ou Download (997 KB)) et en images:

Cameroun - Retour à Sabga Hill


Quand la mécanique dure plus longtemps que prévue…

Entre malaria et WWOOF, une petite semaine mécanique, rando et autre réjouissances.

La mécanique pour remplacer la dernière lame, cassée avant notre arrivée à Bamenda.

La rando pour fêter l’anniversaire de Yac’ et notre nouvelle santé. Une journée de marche sur les plateaux rocheux, grand beau temps, paysages splendides…

Autres réjouissances comme une belle rencontre avec Aliyu, 13 ans, un môme du village qui passe plusieurs jours avec nous, ou, moins bonne nouvelle, on nous a explosé la lunette arrière du 4x4 pendant notre absence… Par chance, rien ne manque dans le véhicule !

Sans commentaire et en images :